Marisol

Le combi du surfeur

Mon pote me la offerte en épave, il ne savait plus quoi faire pour la faire rouler et la fiabiliser, alors il s’est dit qu’elle serait mieux entre mes mains, c’était en 2006, mon troisième van, le second Volkswagen

Elle a commencé sa vie chez moi comme cabane de jardin, le temps de trouver les pièces, et le temps de la réparer. Ensuite, il a fallu faire de la carrosserie, et elle a hérité de sa fameuse fesse blanche (beige depuis peu), et petit à petit, avec beaucoup de patience et de minutie, elle a repris la route, puis les routes, jusqu’à devenir mon véhicule principal.

Été comme hiver, elle est toujours prête à faire une sortie, un trip, un voyage!

Je ne sais pas s’il reste un seul organe auquel j’ai n’aurai pas apporté une vérification modification ou réparation. Cela me permet d’avoir une belle vision des problèmes à envisager avec les autres vans de la tribu! Même si je ne suis pas dedans, je fais de mon mieux, et m’applique à faire de la maintenance préventive.

Dans cette optique, vos retours sont précieux, le moindre bruit suspect, la moindre modification de comportement peut être un indice pour moi, et donc pour la communauté d’utilisateur de mes vans